Retours d'expérience

coucoucestnous
Ici vous trouverez les expériences et actions marquantes des structures jeunesses savoyardes.
Pour valoriser une action jeunesse de votre équipe ou de vos jeunes, renseignez le formulaire qui sera lu par vos pairs, en cliquant sur le bouton rouge ci-dessous. La mécanique de votre action est autant intéressante que le résultat obtenu. Votre analyse sur les difficultés rencontrées et les surprises géniales aussi !
Bref, j'ai envie de partager un projet réalisé avec le réseau !

Ajouter un retour d'expérience



Territoires
Il y a 9 fiche(s) correspondant à vos filtres .

Action Jeunesse : le Village Polaire 2019

Nom du contributeur : GANIVET Thibault
Court descriptif de l'action : En février, le Village polaire de Montaimont accueillait 37 jeunes et 8 animateurs avec pour défi de construire un camp avec des igloos et apprendre à vivre dans un milieu naturel hivernal. Estelle, animatrice jeunesse à la Communauté de communes Maurienne-Arvan (3CMA) est au micro devant la caméra et vous explique tout !
Territoire : Maurienne
actionjeunesselevillagepolaire2019_village-polaire-2019.png
Méthodo de l'action : Ce projet historique dans le développement des partenariats Savoyards a été monté cette année par :
- L'AACA (Canton d'Aiguebelle)
- L'association Declicc (Canton de la Chambre)
- L'espace jeunes Cœur de Maurienne Arvan
- Les espaces Jeunes Cœur de Savoie
- L'espace jeunes Cœur de Tarentaise
- L'espace jeunes Maurienne Galibier.

Ce projet a pour objectif l'immersion dans un milieu montagnard ; de favoriser la rencontre des jeunes du territoire et de milieux différents ; rendre les jeunes acteurs de leurs loisirs et encourager la citoyenneté par le vivre ensemble et le respect de l’environnement.

Ce projet a nécessité la formation de l'ensemble des animateurs prévus sur place à la construction d'igloos et la prévention en milieu montagnard. Les animateurs ont notamment été mis en immersion complète avec une nuit en igloo lors de cette formation. Un appui de la DDCSPP a été donné pour les aspects réglementaires et un appui méthodologique par l'association Mountain Rider.

- Du 18 au 19 Février : les jeunes ont appris à construire l'igloo dans lequel ils allaient dormir.
- Le 20 Février : finition des igloos et aménagement du village polaire; préparation de la journée porte ouverte et nuitée dans l'igloo.
- Le 21 Février : le village polaire a ouvert ses portes au grand public.

Un temps de réunion a été prévu AVEC les jeunes ET leurs parents afin de répondre aux questions, prévenir les conditions de ce mini-séjour.
Résultats obtenus : - Formation des animateurs et des jeunes à la construction d'igloo
- Formation des animateurs et des jeunes à la prévention des risques en milieu montagnard.
- Environ 200 personnes sont venues visiter le village polaire.
ActionJeunesseLeVillagePolaire2019 (actionjeunesse), écrite par RemiSerain
créée le 18.03.2019 à 08:51, mise à jour le 22.03.2019 à 20:43.

Atout-Jeunes

Nom du contributeur : MASSON Damien
Court descriptif de l'action : Le collectif Atout-Jeunes est un regroupement de structures publiques et associatives, créé en 2007, œuvrant pour l’enfance et la jeunesse, sur les territoires d’Entrelacs/La Biolle/Saint Ours, d’Aix nord, d’Aix centre, d’Aix sud.
Territoire : Grand Lac
atoutjeunes2_logo-atout-jeunes.jpg
Méthodo de l'action : 1) Origine du projet
Le collectif Atout Jeunes a un projet, qui émane d’une idée, un constat, un manque, une volonté, une envie, ...
Dès 2007, les coordinateurs jeunesse des cantons aixois développent des actions communes comme par exemple la mise en place d’un BAFA inter-cantonal. C’est la première action contractée par plusieurs territoires, l’inter-canton est né. D’autres actions ont par la suite été développées au travers d’une réflexion globale sur la jeunesse du territoire et perdurent notamment grâce à une forte volonté politique.

2) L’évolution du projet
La mutualisation des forces est apparue comme une évidence. Les actions, gérées par les coordinateurs jeunesse des territoires du collectif, continuent d’évoluer.
Les financements, actés par des conventions entre territoires, permettent de poursuivre le développement. De nouveaux territoires ont émis le souhait d’intégrer le collectif dans la totalité de ces actions (comme le canton d’Albens à partir de 2012) ou pour une partie de ces actions.
Dès 2013, au vue de la réussite de chacune de ces actions, un poste de chargé de mission à temps plein a été créé afin de mener à bien le projet du collectif. La stabilisation puis le développement des actions existantes, et enfin le développement de nouvelles actions « enfance et jeunesse » sont les principales missions qui lui incombent.

3) Le sens du projet
S’il y a un mot clé à retenir dans le projet du collectif Atout-Jeunes, cela serait « partenariat ». En effet, la réflexion et le déploiement des actions sur plusieurs territoires permet une démultiplication de la force. Ce fonctionnement semble être précurseur sur le département.
Résultats obtenus : Chaque année, les actions du collectif, c’est :
-Plus de 2100 adhérents à la carte Atout-Jeunes,
-Plus de 12 projets accompagnés et financés,
-Plus de 250 parents et professionnels à nos conférences,
-Plus de 45 jeunes en moyenne en animation et séjour,
-Plus de 35 jeunes formés au BAFA,
-Plus de 50 professionnels à nos formations.

Présentation des actions en vidéo, **cliquez ici**
Difficultés rencontrées : Tenir compte des besoins et fonctionnement de chaque territoire.
Trouver l'équilibre en terme de développements d'actions sur chaque territoire.
Intégrer au projet un ensemble d'acteurs variés : animateurs, responsables, coordinateurs, élus, partenaires, ...
Absence de liens hiérarchiques entre le chargé de mission et les animateurs du collectif = coordination.
Budget prévisionnel de fonctionnement un peu faible au lancement de l'action. Un DLA a permis de revaloriser l'ensemble des participations des territoires.
Lien Internet : http://www.atout-jeunes.fr/
AtoutJeunes2 (actionjeunesse)
créée le 04.02.2020 à 15:50, mise à jour le 04.02.2020 à 15:57.

Création du Jingle des Jeudis de l'Eté en Savoie

Court descriptif de l'action : Les Jeudis de l'Eté en Savoie sont présents chaque période estivale depuis 2012.
C'est une journée dynamique sur laquelle un jingle a été mis en place dès 2013 pour permettre de fluidifier les rotations entre les activités de façon dynamique et de proposer un habillage sonore à ces journées.
Pour cette édition 2020, nous avons souhaité proposer aux jeunes savoyards de créer eux-même le "son" des Jeudis de l'Eté !
Territoire : Savoie
creationdujingledesjeudisdeleteensavoi_3-visuel-groovy-mountain.jpg
Méthodo de l'action : - Travail en transversalité avec la Direction du Développement Artistique et Culturel (DDAC)
- Construction d'un cahier des charges avec le coordonnateur du réseau des écoles de musique de Savoie
- diffusion de la proposition aux écoles
Résultats obtenus : Une création d'u groupe GROOVY MOUNTAIN, qui a été accompagné par l'école de musique de Haute Tarentaise (Bourg-Saint-Maurice)
Le groupe a été suivi dans le cadre de la section Musiques Actuelles de l'école dont le professeur référent est Dimitri FILLASTRE mais aussi par les professeurs de chant.
Le groupe Groupe Groovy Mountain se compose de Jeanne (chant) / Marius (clavier+choeurs) / Erin (chant)/ Maxime (basse+guitare+choeurs) / Baptiste (guitare) ; ils sont âgés de 17 à 20 ans.
Difficultés rencontrées : La dynamique a été lancée juste avant le début de confinement.
Nous avons donc très vite eu des difficultés à suivre les projets de créations qui avaient pu naître dans les écoles qui étaient intéressées... plus de visibilité, plus de contacts ...
La plupart des écoles n'ont pas pu concrétiser de proposition musicale même si des dynamiques avaient été enclenchées. Finalement, avoir cette création de Groovy Mountain a été une (très bonne ) surprise !
Surprises du chemin : La véritable surprise est de constater la qualité du travail réalisé !
Nous avons été bluffés par le rendu du jingle proposé par GROOVY MOUNTAIN, accompagné de documents explicatifs et de visuels nous permettant de valoriser le projet !

En échangeant avec Dimitri, le professeur de musiques actuelles, nous avons eu des pistes pour expliquer cette réussite.

- L'exercice a été nouveau pour les jeunes, le confinement les obligeant à expérimenter l'enregistrement à la maison, avec les moyens du bord. Nouveau challenge, les invitant à être autonomes.
- L’accompagnement des profs et la coordination de Dimitri leur a permis d'arriver au bout de ce beau projet collectif.
- Les jeunes ce sont beaucoup investi dans ce projet, ils y ont mis beaucoup d'énergie ! C'est évidement là que réside avant tout la réussite de ce projet commun. Leurs témoignages illustrent bien cet investissement :

- Jeanne (chant) -
Age : 17 ans.
Cursus :
J'ai appris la musique avec mon père depuis toute petite. Faisant partie d'une famille
de musiciens, cela a toujours été ma passion. Je chante et joue du piano depuis
petite et ai commencé la guitare il y a quelques années. Je n'ai jamais pris de cours
d'instruments, mais je prends des cours de chant avec Mélanie LE ROUX depuis 3
ans, et suis en cours d’atelier Musique Actuelle avec Dimitri FILLASTRE depuis 2
ans.
Projet :
Concernant le temps passé sur le Jingle, c'est une questions difficile... Car avoir des
idées, travailler dessus et effectuer les régulières modifications à faire s'est fait sur
plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Mais je n'ai pas travaillé non-stop sur le
jingle pendant 1 mois ! J'estimerais mon temps de travail total sur le projet d'une
semaine (et je suis loin d'avoir fait le gros du projet !)
- Marius (clavier+choeurs) -
Age : 20 ans
Cursus :
Ça fait 7 ans que je fais du piano. J'ai dû commencer en 5ème les ateliers avec Dimitri
FILLASTRE, donc 7 ans de musique actuelle. J'ai passé il y a longtemps mon
premier cycle de piano classique. Cours de chant avec Mélanie LE ROUX depuis 5
ans. J’ai été en classe CHAM au collège.
Projet :
Je ne sais pas trop combien d'heures j'ai passées sur le projet :
Entre la composition des accords, de la basse, l’écriture des partitions, les
enregistrements de mes pistes, puis la technique pour enregistrer celles du chant
d’Erin et des guitares de Baptiste : au total environ 35h, je dirai même dans les 40h,
car j'ai vraiment mis du temps à trouver des accords qui me plaisaient, en m'inspirant
de la ligne de basse.
- Erin (chant) -
Age : 19 ans
Cursus :
J’ai fait 7 ans de piano et 3 ans de musique actuelle (en chant + clavier), dont 2 ans
avec Dimitri FILLASTRE. J’ai été en classe CHAM au collège.
Projet :
Je pense que j’ai passée environ 20 heures en tout (pour l’écriture des paroles,
l’enregistrement, et les visuels).
- Maxime (basse+guitare+choeurs) -
Age : 17ans
Cursus :
J'ai commencé la guitare à 10 ans en groupe (ateliers musique actuelle avec Dimitri
FILLASTRE), et en individuel. J'ai passé mon BEM en formation musicale. J'ai aussi
appris la basse au cours de ces années. J’ai été en classe CHAM au collège.
Projet :
J'ai passé durant mon confinement entre 8 et 10 heures sur ce projet, pour trouver
différentes rythmiques et renversements d'accords puis pour les enregistrer.
- Baptiste (guitare) -
Age : 19 ans
Cursus :
J’ai commencé très tôt (à partir 7/8 ans) à faire de la guitare acoustique pendant 2
ans (forcé par ma mère alors que je voulais à tout prix faire de l’électrique) et j’ai pu
enfin commencer à prendre des cours avec ma vieille Ibanez. Les années ont
avancé, les professeurs, les groupes et les concerts ont tourné.
J’ai été en classe CHAM pendant tout le collège, comme Erin, Marius et Max.
Pour les cours, bien sûr ateliers musique actuelle avec Dimitri FILLASTRE, mais
aussi du jazz, des cours particuliers, d’autres sur la composition, de la batucada, et
tout ce qui touche à la théorie (ear training, solfège)
Pas de diplômes.
Du coup ça doit faire 11 ou 12 ans que je fais de la musique.
Projet :
Pour le Jingle, j’ai profité du matos de Marius pour enregistrer. Bien sûr j’ai du
prendre ampli, guitare, pédales, et on s’est réservé un après-midi pour enregistrer.
J’avais déjà trouvé mes idées avant pour gagner du temps à l’enregistrement, mais
je voulais quand même avoir l’avis de Marius, qui a été beaucoup plus impliqué que
moi dans le projet.
Enregistrements faits, envois faits => problème de sons parasites, on entend le
métronome en arrière plan. Du coup, on a dû réenregistrer quelques jours plus tard,
mais ça a été plus rapide.
Je dirais que j’ai bossé environ une quinzaine d’heures dessus en tout.

Merci au groupe GROOVY MOUNTAIN et à leurs accompagnants pour ce travail,
et découvrez le jingle 2020 ci dessous
CreationDuJingleDesJeudisDeLEteEnSavoi (actionjeunesse), écrite par GuillaumeGalea
créée le 06.07.2020 à 08:55, mise à jour le 06.07.2020 à 08:59.

Fait ton cinéma

Court descriptif de l'action : Création d'un club cinéma, en partenariat avec l'association "les amis du cinéma" d'Albertville.
Préparation de 5 séances "spéciales" de cinéma tout au long de l'année ( à la rentrée, Halloween, ...) : choix film, accueil public, affiche, goûter, quizz, décoration, présentation des séances...
Ils ont aussi choisi de faire un court métrage de A à Z tout au long de l'année scolaire : ils ont écris le scénario du court métrage, choisi les lieux de tournage, préparé les costumes, les accessoires, maquillage, joué dedans, filmé, fait le montage, sélectionné de la musique libre de droit.
Territoire : Tarentaise Vanoise
faittoncinema_fait-ton-cinema.png
Méthodo de l'action : Mise en place d'un partenariat avec l'association "les Amis du Cinéma" consistant à choisir, préparer et animer la séance de rentrée du cinéma le Rex à Moûtiers. On a enchaîné sur la préparation de la séance spéciale d'Halloween. Ensuite nous avons fait le bilan avec les jeunes et ils ont choisi (vote) de se retrouver tous les vendredis soir de 16h30 à 17h30 pour préparer un court métrage et continuer avec quelques séances de cinéma et de finir l’année avec la projection de leur court métrage fin juin avant un film. D'autres séances ont été aménagées en fonction de leur disponibilité le samedi pour le tournage du court métrage.
Ne pas oublier de faire signer un document pour le droit à l'image (diffusion / utilisation).
Résultats obtenus : 1 court métrage de 18 minutes 18 secondes .
5 séances de cinéma sur l'année.
Investissement tout au long de l'année d'un groupe de 4 jeunes.
Un bilan avec le cinéma et les jeunes très satisfaisant.
Difficultés rencontrées : Demande un investissement fort de l'animateur.
Investissement des jeunes, 11 jeunes différents qui ont participé, 7 jeunes maximums par séance et minimum 2 (un choix pour le montage vidéo).
4 jeunes se sont engagés sur toute l’année,
- 4 ont arrêté en cours
- 3 se sont investis de manière ponctuelle
Il y a aussi les contraintes techniques et matérielles qui étaient difficiles à appréhender par les jeunes, il a fallu continuellement revenir sur notre réalité technique, (une court métrage fait entièrement par des jeunes sans professionnel et avec les seuls moyens à notre disposition).
Il y a eu beaucoup de scènes tournées et besoin d'effectuer de nombreuses coupes pour le raccourcir, ça a été l'étape la plus difficile à faire avec les jeunes.
Malheureusement, nous ne sommes pas dans une zone géographique qui donne accès au dispositif passeur d'image.
Surprises du chemin : Motivation infaillible de 4 jeunes.
Prêt de matériel (caméra micro et pied) gratuitement par les collègues de l'EAC.
Investissement d'un parent sur une journée de tournage.
Seul 2 parents présent lors de la projection du court métrage et presque aucun autres jeunes. Les participants au projet ont eu peur du résultat et n'ont finalement pas inviter grand monde à venir le voir au cinéma.
Le court métrage a été projeté à l'espace jeunes en fin d'été, les jeunes présent ont apprécié.
FaitTonCinema (actionjeunesse)
créée le 29.11.2019 à 16:39, mise à jour le 02.12.2019 à 10:21.

Journée santé des jeunes en Arlysère

Court descriptif de l'action : Organisation d'une journée d'ateliers autour de la santé des jeunes pour :

Proposer des temps pour échanger sur différents sujets

Proposer des regards croisés sur un sujet
(jeunes, adultes, intervenants…)

Favoriser l’inter connaissance entre les mondes de la santé, l'animation et l'éducation.
Territoire : Arlysère
Méthodo de l'action : La démarche, le pourquoi, les objectifs...(document en pièce jointe
Résultats obtenus : CR des ateliers et la suite .... (document en pièce-jointe)
JourneeSanteDesJeunesEnArlysere (actionjeunesse), écrite par ElsaC
créée le 10.09.2020 à 12:28, mise à jour le 18.09.2020 à 09:12.

Nouveau ! Les malles à jouer dans les cours de récré périscolaire et extrascolaire

Nom du contributeur : DUPONT Anne
Court descriptif de l'action : Constat : souvent les enfants s'ennuient dans les cours de récré, ce qui engendre courses, bousculades, conflits etc...
Créer une malle à partir d'éléments de récupération tels que : claviers d'ordinateur, rehausseur, casseroles, tissus, téléphones fixes, vaisselle plastique, volants de voiture, valises, sacs à main, chemises, chapeaux, etc..complétés par quelques jouets très ciblés (poupées, dinosaures et balles creuses) pour permettre aux enfants d'avoir des supports pour inventer des histoires à vivre dans la cour de récré.
Territoire : Avant-Pays Savoyard
lesmallesajouerdanslescoursderecreperi_domessin.jpg
Méthodo de l'action : cette expérience est le fruit d'une recherche action menée par FM2J (centre de formation au jeu et jouets).
Après une visite sur site à Lyon, formation de deux jours pour les animateurs, puis organisation de la communication auprès des écoles et des parents, organisation de la collecte et de l'entretien des malles.
Mise en oeuvre sur le temps périscolaire de midi ou du soir selon les lieux.
Résultats obtenus : Les enfants s'emparent de tout le matériel pour créer des situations à plusieurs, c'est une vraie réussite pour développer l'imagination des enfants.
  • Les filles et les garçons jouent plus ensemble, les grands jouent avec les petits.
Les cours de récrés sont calmes, les enfants apprennent le partage, le troc. Le niveau de bobologie a nettement baissé. Les enseignants trouvent que les enfants reviennent beaucoup plus calmes et attentifs après la pause méridienne.
Difficultés rencontrées : Organisation à prévoir par rapport au nettoyage du matériel, à la collecte, au stockage et au renouvellement du matériel au fur et à mesure.

Cela nécessite de prévoir des heures agent dédiées à la malle.
Surprises du chemin : Un soutien inconditionnel des enseignants. Ce projet ne peut être mis en oeuvre dans le temps scolaire car il faut un minimum de 45 minutes le temps que les enfants choisissent les objets, inventent, jouent, et rangent.
Nécessité d'être en lien avec la recyclerie locale pour démarrer les malles car au début les parents n'apportent pas beaucoup d'objets. Puis peu à peu en voyant la malle vivre, les parents pensent à nous.
LesMallesAJouerDansLesCoursDeRecrePeri (actionjeunesse)
créée le 24.09.2020 à 08:49, mise à jour le 25.09.2020 à 06:28.

Savoie Raffiot Cup

Nom du contributeur : BONNISSEAU Clément
Court descriptif de l'action : Intercentre / Fabrication de radeaux en matériaux de récupération et test des radeaux grandeur nature sous forme de jeux.
Territoire : Arlysère
savoieraffiotcup2_20200721_111340-2-.jpg
Méthodo de l'action : Information de la volonté de faire un intercentre Raffiot Cup
Réunion de préparation avec les structures jeunesse intéressées /
Législation en vigueur concernant l'activité radeau / Covid /Règles communes pour la construction des radeaux (pas de clous / pas de vis / matériaux de récupération)
Contact du prestataire BE canoé / kayac
Bilan
Résultats obtenus : Vidéo en cours de montage / validation
ndlr : ça y est la vidéo est arrivée ! Faites-vous plaisir : visionnez-la ici https://youtu.be/H7fdjOYSW60
Difficultés rencontrées : Structures qui ont annulées en cours de projet / Nouvelles structures qui ont adhéré en cours de route
Protocole Covid à mettre en place = distanciation physique entre les différents groupes de jeunes / lavage de main / masques...
Surprises du chemin : ça flotte plutôt bien !
Lien Internet : https://youtu.be/H7fdjOYSW60
SavoieRaffiotCup2 (actionjeunesse)
créée le 08.09.2020 à 12:28, mise à jour le 15.09.2020 à 09:21.

Stage Baby Sitting

Nom du contributeur : GIRARD Laëtitia
Court descriptif de l'action : Notre structure Jeunesse a organisé un stage baby sitting pour les jeunes pour découvrir le métier, les structures petites enfances et d'acquérir les bons gestes pour garder des enfants.
Territoire : Avant-Pays Savoyard
Méthodo de l'action : La structure a :
- Proposer un mini-stage aux jeunes du territoire
- Développer des partenariats avec des professionnels de la petite enfance pour assurer une prestation de qualité (RAM, multi-crèches, ...)
- Faire intervenir des professionnels de la petite enfance pour certains ateliers
- Alterner théorie et pratique pour une meilleure connaissance des gestes à adopter dans une situation de garde d'enfant
Résultats obtenus : Les jeunes sont repartis avec des bases pour garder des enfants (sur les accidents domestiques, la découverte des jeux, l'alimentation, le sommeil, les activités, le développement de l'enfant, ...).

Ils ont pu pratiquer ce qu'ils avaient appris lors des visites des structures petite enfance.

Ils seront plus sereins lors de leur 1° garde d'enfant. Un dossier complet de tout ce qu'ils avaient vu leur a été remis pour garder une trace de ce stage.
StageBabySitting (actionjeunesse), écrite par RemiS
créée le 28.10.2019 à 11:28, mise à jour le 30.10.2019 à 09:38.

Séjour éco'- été 2019

Nom du contributeur : BILLON-GRAND Baptiste
Court descriptif de l'action : Un groupe de jeunes (7) du territoire Cœur de Chartreuse s'est mobilisé pour partir en vacances cet été du 26 au 31 août. Mais ce séjour sera un peu spécial... puisqu'il sera le plus écologique possible !
Nous essaierons donc de polluer et consommer le moins possible durant cette semaine (ce qui nous amène à réfléchir sur le transport, le tri etc...) mais aussi de réaliser des actions de préservation de l'environnement tout au long du séjour. Nous avons, par exemple, repérer un gîte qui fonctionne avec des éoliennes, des panneaux solaires et un système de récupération des eaux de pluie. Le séjour s'achève aussi par une participation aux Initiatives Océanes de l'association Surfrider Europe le samedi 31 août, une journée de nettoyage des déchets plastiques dans la Méditérannée, et en particulier dans les calanques de Marseille.
L'idée est aussi de réaliser des actions sur la route, qui pourrait être reconnues en "échange de service", et qui pourrait servir à payer une nuit ou une activité pendant ce séjour. Le but est aussi de montrer qu'un autre modèle de consommation est possible :)
Territoire : Avant-Pays Savoyard
sejoureco_paj.jpg
Méthodo de l'action : Réunions de préparation avec les jeunes les mercredis et samedis après-midi des mois d'avril et mai, pour qu'il comprenne quels sont les enjeux et réfléchissent aux solutions possibles, à l'itinérance, qu'ils recherchent et prennent contact avec des établissements respectueux de l'environnement (quels critères définissent-ils ?). La constitution du groupe est importante : nous avons pu partir avec quelques jeunes déjà bien conscient de ces enjeux et d'autres pour qui ce n'était pas une priorité, c'est le mélange que nous recherchions pour faire évoluer les mentalités des seconds et pour que les premiers apprennent à sensibiliser les autres.

Tout au long du séjour, de courtes vidéos sont réalisées pour communiquer sur les réseaux sociaux et mettre en valeur l'action des jeunes.

Voici la calendrier réalisé :
Lundi 26 juillet

9h – RDV à SLP

9h30 – 12h : Chantier de ramasssage des déchets au Menuet aux Echelles

12h : Pique-nique

15h : Arrivée à Valence, installation, douche, courses et visite ville

Nuit à Valence – Gite à vélo + interview

Mardi 27 juillet

Matin : visite de Valence et alentours, château de Crussol + petite action au gite à vélo

12h – Pique-nique

15h – Arrivée à Avignon, installation, courses

17h+ : visite d'Avignon et camping

Nuit à Avignon

Mercredi 28 juillet

Parc aquatique Wave Island : chantier le matin et entrée l'après-midi

Nuit à Avignon

Jeudi 29 juillet

Matinée à Avignon

Arrivée en début d'après-midi à Cassis, promenade autour de l'auberge, interview

Nuit à la Fontasse, Cassis

Vendredi 30 juillet

Journée Mer

Soir – Restaurant

Nuit à la Fontasse, Cassis

Samedi 31 juillet

Matinée à Marseille
Initiatives océannes – 12h
Départ
Résultats obtenus : Très belle réussite ! Les jeunes se sont investis sur trois chantiers :
- un ramassage de déchets le premier jour au matin (quatre gros sacs de bouteilles, de fer, de plastiques, d'objets divers...) sur le territoire Coeur de Chartreuse, en échange d'une aide financière qui a permis de payer la première nuit.
- une aide au nettoyage d'un gite qui nous hébergeait la première nuit, en échange des petits déjeuners
- un ramassage de déchets autour d'un parc aquatique, en échange des entrées dans ce Parc (9x30€), et un échange avec le directeur sur la gestion de ces déchets, les solutions à trouver, et l'utilisation de l'eau.
-un quatrième chantier lors des Initiatives Océannes (nettoyage des plages au niveau européen) était prévu mais la personne référente a dû annuler ce temps pour des ennuis de santé.

L'hébergement écologique dans le parc des calanques à Cassis, où il n'y a ni eau courante, ni électricité du réseau, a été une formidable réussite pour les jeunes ! Les douches au bidons amènent à réfléchir sur la consommation d'eau, les extinctions obligatoires des feux également, en plus de rassembler les gens entre eux, puisqu'il faut trouver d'autres occupations. Par exemple, le deuxième soir à la terrasse, des gens de toutes nationalités qui ne se connaissaient pas avant ont joué de la musique ensemble et chanté ! Vraiment une excellente adresse.

Lors du retour, anecdote amusante : sur une aire d'autoroute, un couple fume à quelques tables de la notre, puis jette son mégot par terre. Les jeunes l'ont remarqué et ont été vraiment énervés par ce geste après tous leurs efforts, ils ont hésité à aller le dire mais n'ont finalement pas osé. Mais ils avaient maintenant un regard différents sur ces pratiques.
Difficultés rencontrées : - La préparation est hyper intéressante mais plus longue que pour un séjour où le critère écologique n'est pas un des premiers choisis. Il faut donc un investissement important des jeunes.

- La déclaration jeunesse et sport pour l'hébergement à Cassis, vraiment atypique, a été difficile. Ce genre d'établissement n'est pas certifié et il faut expliquer la pertinence du projet au téléphone, et amener les éléments qui permettent de montrer que l'on a pensé à tous les problèmes éventuels.

- Le meilleur mode de transport reste sans doute le train mais c'est très difficile de se déplacer sur place ensuite. C'est pourquoi nous avons choisi le minibus, mais il y a quelque chose à creuser.

- Mettre en place ces petits "partenariats" ou "échange de services" avec les gîtes, les communes, les parcs de loisirs ou les associations prends du temps, il faut s'y prendre bien à l'avance car on est parfois baladé de service en service... mais ça vaut le coup !

- Au départ, nous voulions aussi nous mettre en relation avec d'autres structures jeunesses / PIJ le long de la route pour partager ces temps, mais on a manqué de temps. A travailler !
Surprises du chemin : Les vidéos de ce beau séjour sont disponibles dans le lien qui renvoie sur notre site :)
Télécharger le fichier : SejourEco_fichieraction_projet-peda-eco.odt
SejourEco (actionjeunesse)
créée le 24.01.2020 à 13:31, mise à jour le 27.01.2020 à 08:29.